Il y a 2 ans

Je faisais la rentrée des classes, en retard, épuisée, meurtrie,  après une 4ème et dernière FC ... je retrouvais mes collègues avec beaucoup d'emotion. Je recevais leur soutien comme à chaque fois.

 

Il y a 1 an

J'étais hospitalisée à la maternité, pour quelques jours,  pour un suivi monitoring +ecbu avec un risque de pré-éclampsie et donc  la possibilité d'être déclenchée,

j'étais à 15 jours du terme,

ma valise de maternité prête, bouclée et emportée dans cette ultime attente.

Finalement , je rentrais à la maison pour attendre  sagement le grand jour.

Je continuais de m'affairer, tant bien que mal, avec un sacré ventre rond hébergeant un bébé de 56cm et 3,700 (qui allait montrer le bout de son nez au dernier moment, soit 4 jours après cette photo)

13 septembre2

Cette année,

J'ai fait une vraie rentrée des classes, sans dossier pma, sans drame. Ma 21ème rentrée des classes.

J'ai partagé le café, les croissants, le déjeuner le coeur léger avec mes collègues.

J'ai partagé et reçu beaucoup d'infos sur les allergies au lait de vache, les coliques et les RGO.

 

Je suis à 15 jours du terme de la fête d'anniversaire de Corentin

  • En plein préparatifs 

ballons, fanions,

bougie musicale et bougies lettres pour décorer les gâteaux,

assiettes, gobelets très colorés,

chapeaux en carton, 

petits ballottins souvenirs à offrir et à confectionner (suis en retard!) garnis de bonbons colorés chocolatés.

  • En pleine réflexion sur le menu du goûter

gâteau marbré,cookies à cuisiner

le tout à décorer

 

Je suis là, à 15 jours de son premier anniversaire.

Et pourtant, dans ma mémoire, dans mon coeur, je me retourne, en une fraction de seconde ...

Me souvenant de mon fils, à sa naissance,

si "petit grand,"

 son premier cri,

ses yeux immenses ouverts sur le monde.

Son odeur de bébé que je reconnaîtrais entre mille.

Son visage, ses cheveux... le dessin de ses lèvres...

Aujourd'hui,

Corentin mange seul, remplit sa cuillère et l'avale avec une certaine adresse! Purée, compote, yaourt de brebis! Tout y passe!

Il met son écharpe, seul, autour de son cou, ajustant les 2 pans (une écharpe? en cette saison?!) Une "écharpe doudou" qu'il sort de son tiroir et porte systématiquement quand il est dans sa chambre. Écharpe douce tricotée par mon amie pmette Ange.

Il adore poser son chapeau sur sa tête, signe qu'il aimerait partir en balade.

S'assoit devant la chaîne hi-fi pour écouter ses comptines. Il frappe dans ses mains.

Il choisit ses livres et me les tend pour la lecture.

Me donne mes chaussures, mes chaussons. Histoire de dire "partons!" ou "restons"!

Il me montre sa main quand il s'est fait mal, me montre l'endroit où il s'est cogné. Preuve qu'il sait que je suis là, pour lui, en cas de douleur, à son écoute.

Ouvre sa bouche en grand pour le brossage des dents, tentant de la mordre au passage.

Sa couleur préférée est le violet, suivie de très près par le rose. Il s'arrete sur ses pages préférées et exprime son contentement.

Il parle à ses doudous, nounours et autres peluches. Leur fait la fête, leur raconte des histoires, rit aux éclats des secrets qu'il leur a ainsi livrés.

Je suis là, assise ou debout (!!) ... l'observant, partageant, ne ratant aucune de ces précieuses secondes... tout comme je l'ai observé, admiré, dévoré des yeux dans son berceau, à la maternité.

Voilà,c 'est cela, une "presque année" écoulée à laisser doucement couler mon regard sur lui, sur sa vie.

 

Il y a un an,

j'étais presque prête pour l'accueillir.

Aujourd'hui,

je cueille chacune de ses secondes.